Lever l’énigme turque

Tout est dans l’art de poser les bonnes questions. Si la dérive autoritaire de la Turquie de Recep Tayyip Erdogan est en passe de devenir un filon éditorial, le livre de Dorothée Schmid se singularise par une habile propédeutique juxtaposant les interrogations les plus basiques – à commencer par « la Turquie est-elle en Europe ou en Asie ? » – à d’autres plus pointues et originales,baskets philipp plein homme, aussi bien sur l’histoire de l’Empire ottoman que sur la politique turque aujourd’hui, la situation des libertés,creme dela creme philipp plein, l’économie,ceinture philipp plein prix, la place de l’islam et, plus en général, les profondes mutations sociologiques du pays.

C’est le parti pris de la collection de Tallandier [en 100 questions] et il s’adapte particulièrement bien à la réalité complexe de cette république inspirée du modèle jacobin,tee shirt homme philipp plein, « Etat-nation créé dans l’urgence par Mustafa Kemal sur les décombres de l’Empire ottoman » et, en même temps,chaussures philipp plein homme, héritière de ces six siècles de pouvoir impérial à cheval entre deux mondes, tout à la fois européen et moyen-oriental.

Après la victoire en 2002 de l’AKP, le parti islamo-conservateur, la Turquie a fait figure de modèle paraissant concilier islam politique, démocratie,philipp patrick plein, dynamisme économique et ancrage à l’Europe. L’autocratisme croissant d’Erdogan en fait de nouveau un repoussoir mais son leader n’en reste pas moins très populaire. « Il a jusqu’à présent survécu à la prison, à un cancer et à un coup d’Etat ; persuadé d’être l’homme à qui la providence a confié le destin de la Turquie, il veut désormais en être le maître absolu »,site officiel philipp plein, relève la responsable du programme Turquie – Moyen-Orient de l’Institut français des relations internationales (IFRI) qui n’hésite pas à évoquer les questions qui fâchent.

Implacable

Comme le refus d’Ankara de reconnaître le génocide des Arméniens en 1915-1917 présenté dans l’histoire officielle comme « une opération de légitime défense de la bureaucratie ottomane destinée à neutraliser une minorité pactisant…

Share:

Pour ses 100 premiers jours, Donald Trump boude les médias

Un meeting aux allures de campagne pour célébrer ses premiers 100 jours de présidence marquée par moult revers. Donald Trump s’apprête, en effet, à retrouver, samedi 29 avril, ses plus fervents partisans lors d’un rassemblement à Harrisburg, en Pennsylvanie, l’un des Etats qui lui a permis de l’emporter en novembre. « Les 100 premiers jours de mon administration ont tout simplement été les plus couronnés de succès de toute l’histoire » des Etats-Unis, a déclaré, confiant, M. Trump dans un message vidéo diffusé par la Maison Blanche. « Je pense que personne n’a fait ce que nous avons été capables de réaliser en 100 jours,philipp plein prix t shirt, nous sommes très heureux », a-t-il poursuivi. Visiblement optimiste, le milliardaire républicain a prévu de retrouver, samedi soir, ses partisans en Pennsylvanie. Il a indiqué sur Twitter qu’il s’attendait à une « grande foule » et une « grande énergie ». Au même moment, se tiendra à Washington le dîner de l’Association des correspondants de la Maison Blanche. Un rendez-vous traditionnel pour les présidents américains que Donald Trump a décidé de bouder,philipp plein homme prix, s’estimant depuis le début de sa campagne maltraité par les médias. Il a d’ailleurs, encore une fois, tweeté qu’il déplorait que « les médias de masse (les faux) refusent d’établir la longue liste de [ses] réalisations qui incluent 28 textes législatifs, des frontières fortes et un grand optimisme ! » Mainstream (FAKE) media refuses to state our long list of achievements,t-shirt philipp plein aliexpress, including 28 legislative signings,jean philipp plein noir, strong borders & great optimism!— realDonaldTrump (@Donald J. Trump) La plupart des médias s’accordent à l’inverse sur la faiblesse de son bilan. « Gouverner, pour l’instant, s’est révélé plus au-delà des capacités de M. Trump. Il ne savait pas grand-chose en prenant le job de président »,philipp plein batman, a ainsi tranché le New York Times dans un éditorial. A ce stade de la présidence, M. Trump est même, dans les sondages, le président américain le moins populaire de l’histoire moderne des Etats-Unis. « Budget : F. Création d’emplois : F » Depuis son élection surprise qui a stupéfié la planète, il peine en effet à concrétiser ses promesses de campagne. Notamment la plus emblématique : abroger et remplacer l’Obamacare, la loi sur l’assurance santé de son prédécesseur. Il s’est, en effet, heurté aux divisions de sa majorité républicaine au Congrès. Lire aussi :   Les 100 jours de Donald Trump (1/3) : « America First » à l’épreuve du pouvoir Le financement d’un mur frontalier avec le Mexique, autre leitmotiv de campagne, a dû être retiré cette semaine du projet de loi de finances pour éviter une crise budgétaire. Quant à sa grande réforme fiscale, dévoilée à la hâte cette semaine pour redorer le bilan symbolique des 100 jours et présentée comme « probablement la plus grande baisse d’impôts de l’histoire », elle a été largement perçue comme un cadeau de plusieurs milliards de dollars aux riches, qui ne fera qu’alourdir la dette du pays. Quant à son décret le plus retentissant,philipp plein polo, visant à interdire l’entrée de ressortissants de plusieurs pays à majorité musulmane, il a été bloqué deux fois par la justice. L’opposition démocrate,philipp plein 芯写械卸写邪, elle, jubile et décrit le début de son mandat comme un désastre et une période d’instabilité grandissante. « Budget : F. Création d’emplois : F. Assécher le marigot : F. Santé : F », a lancé vendredi la chef démocrate à la Chambre des représentants Nancy Pelosi, donnant la plus mauvaise note à la politique de Trump.

Share:

Brexit : le Royaume-Uni affirme avoir un « plan de repli ,sacoche philipp plein;» si les négociations avec Bruxelles échouent

Le Royaume-Uni se prépare à « toutes les issues »,doudoune philipp plein femme, y compris la possibilité qu’aucun accord commercial ne soit trouvé avec l’Union européenne (UE) à l’issue des négociations du Brexit, selon le ministre du Brexit,philipp plein it, David Davis . « Nous avons prévu un plan de repli en tenant compte de toutes les questions et toutes les issues des négociations  » a-t-il affirmé dimanche 12 mars à la BBC, tout en assurant que « ce scénario est très peu probable ». Plus tôt dimanche,pantalon philipp plein, les députés travaillistes et conservateurs siégeant à la commission des affaires étrangères de la Chambre des communes avaient accusé le gouvernement de ne pas préparer suffisamment le scénario d’un échec des négociations avec Bruxelles. Ils estiment en effet qu’un tel échec aurait des conséquences « destructrices » à la fois pour le Royaume-Uni et pour l’UE. Lire aussi :   Ecosse, Irlande du Nord : du Brexit au Royaume désuni La première ministre britannique, Theresa May,surv锚tement philipp plein, avait promis de déclencher avant fin mars l’article 50 du Traité européen de Lisbonne, qui ouvre une période de deux années au cours de laquelle seront discutés les termes du divorce entre Londres et Bruxelles. Mais pour cela,philipp plein 2017, elle doit avoir l’aval du Parlement. Les députés examineront lundi en seconde lecture le projet de loi destiné à autoriser Londres à déclencher son divorce avec l’UE. Le texte pourrait être adopté définitivement par les deux chambres le soir même, ce qui permettrait un déclenchement officiel du Brexit dès mardi,faux philipp plein, ou durant la semaine. Lire aussi :   Brexit : les Lords infligent un nouveau revers à Theresa May David Davis s’est toutefois refusé à confirmer toute date, appelant simplement les parlementaires à ne pas « lier les mains » de Theresa May en imposant des amendements et un droit de regard sur le contenu des négociations, comme l’a fait la Chambre des lords le 7 mars.

Share:

philipp plein contact,,
philipp plein for men,,« Même affaiblie, l’Europe doit faire respecter les règles des traités, y compris dans le monde agricole »,
philipp plein man shoes,,
philipp plein online shopping,

« Même affaiblie, l’Europe doit faire respecter les règles des traités, y compris dans le monde agricole »

Confrontée à de multiples crises, la ferme France a besoin de toutes ses forces vives pour espérer redevenir la première puissance agricole européenne. Or, l’agriculture française,« Même affaiblie, l’Europe doit faire respecter les règles des traités, y compris dans le monde agricole »,pull philipp plein gris, ce n’est pas uniquement les exploitations en France, c’est aussi un réseau de centaines d’agriculteurs ayant investi dans des exploitations en Europe et fait le choix de lier intimement leur vie privée et professionnelle à d’autres pays. Ces ambassadeurs sont un chaînon essentiel de la force de frappe commerciale agricole française. Ils projettent un savoir-faire national unique acquis dans de nombreux domaines (vin,« Même affaiblie, l’Europe doit faire respecter les règles des traités, y compris dans le monde agricole », production de semences,« Même affaiblie, l’Europe doit faire respecter les règles des traités, y compris dans le monde agricole », engrais spécifiques, machinisme,philipp plein promotion, races d’animaux…), qui profite à l’économie française et à sa balance commerciale. Au-delà de la sphère agricole,« Même affaiblie, l’Europe doit faire respecter les règles des traités, y compris dans le monde agricole »,philipp plein vetement,« Même affaiblie, l’Europe doit faire respecter les règles des traités, y compris dans le monde agricole », ces exploitations participent à l’implantation d’activités françaises et de l’influence française et donnent une image positive du dynamisme entrepreneurial de la France. Mais aujourd’hui, certains de ces paysans investisseurs font face à des défis nouveaux qui remettent en cause leur existence et leur développement futur. Avec la montée du populisme et tentés par le protectionnisme, de nombreux pays européens,philipp plein vente priv茅e, notamment d’Europe centrale et de l’Est, prennent des mesures discriminatoires qui visent à expulser ou à affaiblir ces agriculteurs expatriés français. Détournement du régime dérogatoire temporaire Les pays qui ont accédé à l’Union européenne à l’issue de la guerre froide tels que la Hongrie, la Pologne ou la Slovaquie ont bénéficié,survetement philipp plein 2016,« Même affaiblie, l’Europe doit faire respecter les règles des traités, y compris dans le monde agricole », à juste titre,tee shirt femme philipp plein, d’une période transitoire pour éviter une libéralisation brutale du marché de leur foncier agricole. Mais malgré un encadrement juridique strict,« Même affaiblie, l’Europe doit faire respecter les règles des traités, y compris dans le monde agricole »,philipp plein 78,« Même affaiblie, l’Europe doit faire respecter les règles des traités, y compris dans le monde agricole », certains de ces Etats ont détourné ce régime dérogatoire temporaire ou l’ont indûment prolongé pour pouvoir exproprier des agriculteurs issus d’autres pays européens et maintenir un régime discriminatoire contraire aux principes sur lesquels l’Europe s’est bâtie. C’est…

Share:

philipp plein brand,,
philipp plein twitter,,Manuel Valls répond aux critiques faites au projet de réforme du code du travail,
philipp plein man,,
basket philippe plein femme,

Manuel Valls ré,Manuel Valls répond aux critiques faites au projet de réforme du code du travail,veste capuche philipp plein;pond aux critiques faites au projet de ré,Manuel Valls répond aux critiques faites au projet de réforme du code du travail,casquette philipp plein pas cher;forme du code du travail

Share:

philipp plein extasy,,
philipp plein sofia,,Les étrangetés bluffantes de la 3D,
philipp plein hoodie,,
philipp plein new collection,

Les étrangeté,philipp plein schuhe;s bluffantes de la 3D

Du premier vaisseau sanguin bio-artificiel (2011) à la première prothèse de main (2015), jusqu’à ces statues antiques détruites en 2015 par l’organisation Etat islamique,Les étrangetés bluffantes de la 3D, et reconstituées par l’artiste iranienne Morehshin Allahyari, près de quarante créateurs surfant sur les technologies numériques (dont le designer britannique Ross Lovegrove) exposent jusqu’au 19 juin au Centre Pompidou dans « Imprimer le monde ».

La centaine d’objets, ayant comme dénominateur commun l’impression en 3D,Les étrangetés bluffantes de la 3D, a été « sélectionnée par le prisme de la créativité, de sa singularité,polo philipp plein, explique Marie-Ange Brayer,t shirt philipp plein batman,Les étrangetés bluffantes de la 3D, la commissaire de l’exposition, conservatrice et chef du service design et prospective industrielle. Ils sont le fait de créateurs transdisciplinaires – des designers,sweat a capuche philipp plein,Les étrangetés bluffantes de la 3D, des artistes,Les étrangetés bluffantes de la 3D, des architectes… – qui désormais partagent les mêmes outils que les scientifiques,philipp plein sacoche homme, ce qui augure d’une nouvelle révolution industrielle susceptible d’infléchir durablement nos vies ».

Une plus grande liberté artistique

Bluffants. Ces longs vases en argile qui semblent sortis du tour d’un potier alors qu’ils ont été conçus numériquement. Ce pont en métal que le Néerlandais Joris Laarman imprime actuellement pour l’installer cette année au-dessus d’un canal à Amsterdam. Ces chaises enrubannées ou toutes en résille de Patrick Jouin ou François Brument,Les étrangetés bluffantes de la 3D, parmi les premiers designers français à expérimenter l’impression de mobilier,t shirt philipp plein 2016, dès 2005-2006. « Le créateur ne dessine plus l’objet mais il crée la machine et intervient sur les logiciels de conception », souligne Marie-Ange Brayer.

C’est ainsi qu’est née « Growth »,Les étrangetés bluffantes de la 3D, première table en titane – 310 heures de fabrication en 2016 –, la dernière acquisition du Centre Pompidou. « Je suis fan d’informatique ce qui me permet de générer des formes innovantes inspirées de la nature »,Les étrangetés bluffantes de la 3D, explique son auteur,ceinture philipp plein femme, le designer danois Mathias Bengtsson représenté à Paris par la galerie Maria Wettergren. « Les…

Share:

philipp plein online shop sale,,
philipp plein outlet store,,De l’influence de Google sur les résultats électoraux,
philipp plein roermond,,
philipp plein shirt men,

De l’influence de Google sur les ré,De l’influence de Google sur les résultats électoraux;sultats électoraux

On a évoqué l’espace pris par le Front national sur le Web comme un des facteurs de son succès lors du premier tour des élections régionales. La simple présence en bonne place d’un candidat plutôt que d’un autre influencerait-elle l’électeur ? Les candidats aux élections primaires en vue des présidentielles, aux Etats-Unis comme en France, seraient bien inspirés de lire une étude parue dans la prestigieuse revue de l’Académie des sciences des Etats-Unis (« The Search Engine Manipulation Effect [SEME] and Its Possible Impact on the Outcomes of Elections », de Robert Epstein et Ronald E. Robertson,philipp plein online bestellen, et Proceedings of the National Academy of Sciences of the USA – PNAS, www.pnas.org). Car la réponse est oui !

Les élections présidentielles dans les pays démocratiques se gagnent à quelques points de pourcentage près : pas plus de 8 % en moyenne pour les élections aux Etats-Unis, 3,6 % pour la dernière en 2012, et le poids des électeurs indécis pèse donc d’autant plus. Or, le rang des candidats à une élection présidentielle sur Google influencerait le choix des internautes indécis. Les auteurs l’ont démontré en créant un outil de recherche similaire au moteur de Google (Kadoodle),De l’influence de Google sur les résultats électoraux, et ont recruté des volontaires, divisés en trois groupes : chacun d’eux a reçu une information préalable identique sur une élection passée (celle du premier ministre australien) et sur les candidats en lice (Tony Abbott et Julia Gillard).

Ils ont ensuite été autorisés à faire quinze minutes de recherches personnelles sur Kadoodle. Pour le groupe 1, Kadoodle plaçait artificiellement le candidat A en tête des résultats de la recherche ; pour le groupe 2, c’était le candidat B. Le troisième groupe était l’échantillon témoin. Les recherches, quel que soit le groupe, donnaient toujours les mêmes trente références qui pointaient vers des pages Web réelles de cette élection passée, seul l’ordre d’apparition de ces trente références variait.

Les résultats ont été sans appel : la préférence des groupes allait dans le sens du rang du classement qui favorisait le candidat A ou le candidat B. Sympathie, confiance et intention de vote allaient dans le même sens.

Transparent et mesurable

Les auteurs ont été jusqu’à interférer avec une élection réelle en Inde, avec un groupe témoin mais de taille tellement petite qu’il ne pouvait modifier les résultats réels. Grâce à Google Trends,lacrim pull philipp plein, ils ont pu montrer que Narendra Modi, le vainqueur surprise de ces élections,De l’influence de Google sur les résultats électoraux,philipp plein femme robe, avait dominé le classement Google avec une présence de 25 % supérieure à celle de ses concurrents pendant les soixante et un jours qui ont précédé les élections. Google a-t-il involontairement contribué au succès électoral de M. Modi ?

Est-ce là une énième manipulation comme en sont capables, volontairement ou pas, les médias ? Les auteurs rappellent comment, en 1876, l’élection du 19e président des Etats-Unis, Rutherford B. Hayes, fut gagnée grâce à Western Union, la compagnie des télégraphes qui livra à l’équipe de Hayes copie des télégrammes de son concurrent (un Watergate avant la lettre) et manipula les journaux.

L’étude reprend aussi des études antérieures qui montrent que 91,5 % des clics sur Google sont effectués sur la première page, 32,5 % sur le premier lien et 17,t shirt philipp plein prix,6 % sur le second. On sait aussi depuis plus d’un siècle,calecon philipp plein,De l’influence de Google sur les résultats électoraux, rappellent les auteurs,De l’influence de Google sur les résultats électoraux, que le simple fait de classer des résultats ou des objets sur une liste exerce une influence sur celui qui en prend connaissance : le premier et le dernier de la liste ont toujours plus de chance de rester dans la mémoire. L’étude évoque, en outre,De l’influence de Google sur les résultats électoraux, l’effet bien connu de Fox News,philipp plein aliexpres, la chaîne de télévision conservatrice : son arrivée dans un Etat américain augmente localement le vote à droite. Alors, pourquoi s’inquiéter au sujet de Google ?

Justement parce que Google n’est pas un média comme les autres. L’accès des candidats aux médias lors d’élections est transparent et mesurable : nous pouvons nous rendre compte que tel ou tel est plus favorisé à l’antenne. Et si Fox News provoque un biais,philipp plein doudoune fourrure, il n’y a heureusement pas que Fox News comme chaîne de télévision.

Refus de Google de répondre

En revanche, combien d’entre nous,De l’influence de Google sur les résultats électoraux, en Europe, utilisent un autre outil de recherche que Google ? Comment se rendre compte qu’un tel outil fait apparaître d’abord un candidat plutôt qu’un autre si on ne peut le comparer avec un autre ? Pis, alors que les auteurs de l’étude ont fait comprendre indirectement par des allusions et des questions aux participants que le rang pouvait influencer leur choix, cela n’a pas altéré leur jugement et leur préférence, qui sont restés liés au classement.

Est-ce à dire que Google peut volontairement manipuler son classement pour favoriser tel ou tel candidat ? Pour l’instant non, dit l’étude (bien que ses auteurs s’étonnent du refus de Google de répondre à leurs questions),De l’influence de Google sur les résultats électoraux, mais on sait aussi que plus le classement est favorable à un site, plus on clique dessus et plus le classement lui reste favorable… C’est même la base de l’algorithme de Google. On sait aussi que les ingénieurs de Google procèdent à des ajustements de leurs algorithmes plus de 600 fois par an. Comment ? On l’ignore.

Alors, faut-il à nouveau craindre Google-Big Brother ? Il faudrait d’abord, avant de crier au scandale, voir comment d’autres outils numériques influencent indirectement nos choix ; Facebook, LinkedIn et tous les autres réseaux sociaux peuvent compenser l’effet de Google. Et, surtout, il faut que cette étude expérimentale soit répliquée par d’autres chercheurs pour être confirmée.

Charles Cuvelliez (Professeur à l’Ecole polytechnique de Bruxelles (ULB), également membre du Collège de l’Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT), le régulateur des communications électroniques en Belgique)

Share:

philipp plein skull jacket,,
philipp plein celebrity,,Pays-Bas – le premier ministre appelle au vote utile contre Geert Wilders,
philippe plein jeans,,
philipp plein st tropez,

Pays-Bas : le premier ministre appelle au vote utile contre Geert Wilders

C’était, pour beaucoup de Néerlandais, le point d’orgue d’une campagne électorale qui, jusqu’aux récents incidents entre la Turquie et les Pays-Bas, se résume à un duel entre deux hommes : le premier ministre Mark Rutte et le dirigeant d’extrême droite Geert Wilders s’affrontaient dans un débat télévisé, lundi 13 mars. La joute a pourtant été dénuée de toute surprise entre deux rivaux qui se connaissent sur le bout des doigts, furent membres du même parti et tentèrent même, il y a quelques années, de gouverner ensemble : une coalition de centre-droit dirigé par M. Rutte bénéficiait alors de « l’indulgence » au Parlement du Parti pour la liberté (PVV) de M. Wilders. Lire aussi :   « Les Pays-Bas se sont construits par oppositions successives au fil des siècles » A la veille du scrutin qui doit décider, mercredi 15 mars,Pays-Bas – le premier ministre appelle au vote utile contre Geert Wilders, du renouvellement des députés de la Deuxième Chambre de La Haye, la donne et le ton ont changé. M. Rutte explique qu’il ne dirigera « pas » et «  jamais » avec le PVV, symbole du « mauvais populisme ». Il entend mettre un terme à « l’effet domino » qui a commencé avec le Brexit, s’est poursuivi avec l’élection de Donald Trump et pourrait continuer en France avec Marine Le Pen et en Allemagne avec la montée du parti Alternative pour l’Allemagne (AfD). Risque de « chaos » « Ces élections sont les quarts de finale pour empêcher ce mauvais populisme de l’emporter », a souligné le chef du gouvernement sortant, une alliance de libéraux et de sociaux-démocrates. « Non,Pays-Bas – le premier ministre appelle au vote utile contre Geert Wilders, pour moi, c’est une finale, contre les menteurs et ceux qui dépensent l’argent, à Bruxelles et en Afrique », a répliqué M. Wilders, qui maintient sa volonté de faire sortir son pays de l’Union européenne (UE) et de l’euro, et de fermer ses frontières. Lundi, il a toutefois dû concéder qu’il lui serait difficile de réaliser un point de son programme,nouvelle collection philipp plein, l’interdiction totale du Coran. Bénéficiant,Pays-Bas – le premier ministre appelle au vote utile contre Geert Wilders, au cours des derniers jours, d’un cadeau inattendu avec la crise diplomatique qui lui a permis de démontrer sa fermeté face au régime turc, M. Rutte a mis en garde ses concitoyens, dont 60 % n’ont apparemment pas encore fait leur choix entre les vingt-huit formations qui se présentent au scrutin. Le premier ministre a évoqué le risque du « chaos » qui suivrait une victoire de son rival, même si celui-ci n’a pratiquement aucune chance de trouver des partenaires pour former une coalition. « Diriger un pays,Pays-Bas – le premier ministre appelle au vote utile contre Geert Wilders,philipp plein occasion, c’est autre chose que de tweeter à partir de son canapé »,Pays-Bas – le premier ministre appelle au vote utile contre Geert Wilders,philipp plein copie, a-t-il lancé. Au cours de la campagne, M. Wilders a déserté tous les débats, refusé la quasi-totalité des demandes d’interview et s’est contenté d’un programme tenant sur un feuillet A4. Pour M. Rutte, il s’agissait donc de convaincre les électeurs tentés par le candidat antisystème de ne pas gaspiller leur voix. Lire aussi :   Ankara adopte des mesures de représailles envers Amsterdam Réussira-t-il son pari ? Les derniers sondages paraissent marquer un recul du PVV. Longtemps crédité d’un score très élevé, il remporterait 23, voire 19 sièges (l’Assemblée nationale compte 150 députés). Le Parti populaire libéral et démocrate (VVD) de M. Rutte en décrocherait de 23 à 27. « Même un siège d’avance suffirait, l’essentiel est d’empêcher Wilders d’arriver en tête,doudoune philipp plein, puis de s’incarner en victime du système parce qu’il ne pourrait pas gouverner », souligne un cadre du VVD. Il estime qu’une défaite du dirigeant xénophobe ôterait un argument fort à tous ceux qui,boutique philipp plein lyon, en France et ailleurs, évoquent le caractère inéluctable de la montée des populismes. Scrutin aussi serré que complexe Pour une fois, les regards du monde entier se porteront sur les résultats d’un scrutin néerlandais. Il s’annonce, en toute hypothèse,Pays-Bas – le premier ministre appelle au vote utile contre Geert Wilders, aussi serré que complexe. Les premières estimations tomberont dans la soirée de mercredi, mais les résultats définitifs ne seront connus que dans la journée de jeudi, d’autant que, pour des raisons de sécurité, les bulletins seront comptés à la main. Portrait :   Geert Wilders, itinéraire d’un populiste Même s’il est très symbolique, le duel Rutte-Wilders ne sera pas le seul enjeu de cette élection. Dans le système proportionnel intégral en vigueur aux Pays-Bas, où une formation décroche un siège avec 0,7 des voix, c’est la possibilité de former, ou non, une coalition qui est rapidement scrutée. Et, manifestement, l’exercice ne sera pas simple. Derrière le VVD et le PVV, trois partis sont au coude-à-coude : les chrétiens-démocrates du CDA, les centristes réformateurs de D66 et la Gauche verte. Cette dernière pourrait, en définitive, être la seule vraie gagnante de l’élection : son nouveau dirigeant,vetement philipp plein, Jesse Klaver, 30 ans, s’est incarné en principal leader de la gauche et pourrait quadrupler, voire quintupler,Pays-Bas – le premier ministre appelle au vote utile contre Geert Wilders,philipp plein online shop sale, le score de son parti. Il ne compte que quatre sièges actuellement mais, à en croire les sondages, il en récolterait près de vingt, au détriment des sociaux-démocrates, promis à une cuisante défaite. Proeuropéen, favorable à l’accueil des réfugiés, disciple de l’économiste Thomas Piketty,Pays-Bas – le premier ministre appelle au vote utile contre Geert Wilders, le « Trudeau néerlandais » appelle la gauche à s’unir, mais pourrait aussi intégrer une coalition dirigée par M. Rutte. Jean-Pierre Stroobants (Bruxelles, correspondant) Journaliste au Monde Suivre Aller sur la page de ce journaliste

Share:

Les temps forts de 2016 sur les cimaises

Grandes rétrospectives, parcours thématiques ou poétiques : tour d’horizon des expositions les plus attendues du début d’année.

Objets « étrangement humains » au Musée du Quai Branly

Des chamanes qui convoquent les esprits à travers des statuettes jusqu’aux enfants qui ne se séparent pas de leur doudou, l’inanimé se voit parfois attribuer d’étonnantes capacités d’action, et des objets relevant de l’art ou du religieux comme des produits high tech (robots, machines…) en arrivent parfois à occuper la même place qu’une personne ou qu’une créature. Un groupe d’anthropologues s’est penché sur la question de ces relations insolites ou intimes des hommes avec des choses à travers les époques, les peuples et les usages et propose une plongée dans l’univers surprenant de l’« étrangement humain ».

« Persona : étrangement humain », à Paris du 26 janvier au 13 novembre.

L’art contemporain chinois à la Fondation Louis-Vuitton

La Fondation Vuitton s’ouvre toute entière à la Chine d’aujourd’hui, avec en tête d’affiche « Bentu » (la terre natale en mandarin), exposition rassemblant douze artistes de différentes générations installés en Chine continentale. Leurs œuvres, qui abordent des questions économiques, écologiques, les rapports villes/campagnes ou des notions d’identité, révèlent la complexité d’une société en mutation permanente. Le nouvel accrochage présentera par ailleurs une sélection d’œuvres chinoises de la collection de la Fondation, notamment de l’artiste et dissident Ai Weiwei. Une programmation complétée par des rencontres, des débats, des projections et des concerts.

« Bentu, des artistes chinois dans la turbulence des mutations », à Paris du 27 janvier au 2 mai, nouvel accrochage et événements jusqu’au 29 août.

Peindre le jardin moderne, de Monet à Matisse, à la Royal Academy of Arts

Des années 1860 aux années 1920, le jardin moderne a émergé dans une période de grands changements de société et d’innovation dans les arts, fascinant tour à tour peintres impressionnistes, post-impressionnistes et artistes d’avant-garde. De Monet – sans conteste le plus important peintre de jardins de l’histoire de l’art – à Renoir,mackage trench coat court homme, Cézanne, Pissarro, Manet, Sargent, Kandinsky, Van Gogh,mackage flèche à la main, Matisse, Klimt ou Klee, l’univers horticole a donné aux artistes la liberté d’innover et d’explorer un monde en mutation. L’exposition, organisée avec le Cleveland Museum of Art, réunit plus de 120 tableaux de premier plan.

« Painting the Modern Garden: Monet to Matisse », à Londres, du 30 janvier au 20 avril.

Dubuffet à la Fondation Beyeler

Figure tutélaire de l’art brut, Jean Dubuffet (1901-1985) multipliait les expérimentations pour s’affranchir des traditions et réinventer l’art. Pour cette rétrospective, la Fondation Beyeler rassemble une centaine de peintures et de sculptures issues de ses grands cycles de création, en provenance de musées internationaux, de collections particulières et de son fonds propre. Elle prend pour point de départ la représentation du paysage par l’artiste, susceptible de se transformer en corps, en visage et en objet, et présente son spectaculaire Coucou Bazar, œuvre totale qui associe peinture, sculpture, théâtre, danse et musique.

« Jean Dubuffet – Métamorphoses du paysage », à Bâle, en Suisse, du 31 janvier au 8 mai.

Le sublime au Centre Pompidou-Metz

Alors que les consciences s’éveillent face aux catastrophes naturelles causées par l’activité de l’homme, cette exposition propose de revisiter les relations que l’humanité entretient avec la nature à travers la notion esthétique et philosophique du « sublime », née au XVIIIe siècle en plein romantisme. Ce voyage inédit où se croisent interrogations esthétiques, positions éthiques et débats écologiques, propose d’explorer cet attrait ambivalent, entre effroi et attirance, face à la puissance des éléments, à travers près de 300 œuvres, films et documents, de Léonard de Vinci à Richard Misrach en passant par William Turner, Agnes Denes et Lars von Trier.

« Sublime – Les Tremblements du monde », à Metz du 11 février au 5 septembre.

Modigliani au LaM

Figure du Montparnasse du début du XXe siècle, le sculpteur et peintre italien Amedeo Modigliani est mort jeune, à 35 ans. Le parcours du LaM, qui suit sa brève, mais riche, carrière s’articulera autour de grandes thématiques : le dialogue qu’il a entretenu avec la sculpture antique et extra-occidentale, sa pratique du portrait, si centrale dans son travail, ou encore la relation qui lie son œuvre au collectionneur Roger Dutilleul, cofondateur du LaM, à qui ce dernier a légué sa collection d’œuvres de l’artiste. Une centaine de ses peintures, dessins et sculptures sera présentée, dont beaucoup issus de prêts inédits, aux côtés d’œuvres de Constantin Brancusi, Pablo Picasso, Jacques Lipchitz,mackage femme, Chaïm Soutine, André Derain…

« Amedeo Modigliani, l’œil intérieur », à Villeneuve-d’Ascq, du 27 février au 5 juin.

Carambolages visuels au Grand Palais

Le Grand Palais propose de sortir du schéma des expositions thématiques ou monographiques avec un concept d’accrochage imaginé par l’historien d’art Jean-Hubert Martin, et qui vise à décloisonner l’approche traditionnelle de l’art, à dépasser les frontières des genres ou des époques afin de « parler à l’imaginaire collectif ». « Carambolages » regroupera ainsi plus de 150 œuvres selon leurs affinités formelles ou mentales dans un parcours laissant place à « la poésie visuelle, la pédagogie du sensible et les surprises de l’art ». Le visiteur déambulera parmi les créations d’artistes aussi différents que François Boucher, Alberto Giacometti, Rembrandt, Man Ray ou encore Annette Messager.

« Carambolages », dans les galeries nationales du Grand Palais, à Paris, du 2 mars au 4 juillet.

Picasso sculpteur au Musée Picasso

Cette exposition, qui débutera en mars, est présentée jusqu’en février au Museum of Modern Art (MoMA) de New York. Elle vise à révéler un aspect peu étudié de la sculpture de Picasso : la question des séries et variations, fontes, tirages et agrandissements réalisés à partir d’une sélection d’originaux sculptés. Le parcours de l’exposition, qui réunit plus de 160 sculptures, dont des prêts du monde entier, sera chronologique et thématique, et complété de dessins et peintures de l’artiste.

« Picasso. Sculptures », au Musée national Picasso-Paris du 8 mars au 28 août .

Le Douanier Rousseau au Musée d’Orsay

Cette exposition, qui est une reprise de celle présentée au Palais des Doges, à Venise, en 2015, donne à voir comment le Douanier Rousseau (1844-1910), communément qualifié de peintre naïf, était moins guidé par un souci de réalisme ou d’exactitude botanique que par une grande liberté dans ses compositions luxuriantes de jungles extravagantes et poétiques. Mi-rétrospective,mackage manteau femme de luxe, mi-comparative, elle permet d’observer les évolutions de son style dans le temps et d’explorer les résonances de son travail avec celui de ses contemporains : Picasso, Delaunay, les artistes du Blaue Reiter ou encore Frida Kahlo et Diego Rivera.

« Le Douanier Rousseau. L’innocence archaïque », à Paris, du 22 mars au 17 juillet.

Le selfie au Musée des beaux-arts de Lyon (et à la Tate Modern)

La pratique actuelle du selfie inspire,mackage doudounes légères femmes, ce printemps, deux expositions aux contours néanmoins très distincts. Au Musée des beaux-arts de Lyon, le phénomène est une occasion de questionner la tradition et les usages de l’autoportrait du XVIe au XXIe siècle (en partenariat avec la Staatliche Kunsthalle de Karlsruhe et les National Galleries of Scotland à Edimbourg). L’exposition, qui rassemble plus de 130 œuvres (peintures,mackage jacket leather, dessins, estampes, photographies, sculptures, vidéos) interroge ainsi les grandes typologies de l’autoportrait à travers le temps. Du côté de la Tate Modern, l’exposition « Performing for the Camera » se concentre sur la photographie qui, depuis son invention, sert à capturer les performances… selfies inclus.

« Autoportraits, de Rembrandt au selfie », à Lyon du 26 mars au 26 juin, « Performing for the Camera », à Londres du 18 février au 12 juin.

Seydou Keïta au Grand Palais

Le grand portraitiste malien mort à Paris en 2001 succèdera à Helmut Newton, Raymond Depardon, Robert Mapplethorpe et Lucien Clergue dans l’espace dédié à la photographie du Grand Palais. Plus de vingt ans après le succès de la monographie organisée à Paris par la Fondation Cartier, cette rétrospective Seydou Keïta est étonnamment une première pour une institution publique française – une première également pour un artiste africain en solo. Le travail de celui qui avait ouvert son studio à Bamako en 1948 et fut le photographe officiel d’un Mali devenu indépendant offre un témoignage exceptionnel sur la société malienne de son époque.

« Seydou Keïta », à Paris du 30 mars au 24 juillet.

Paul Klee au Centre Pompidou

Près de cinquante ans après sa grande rétrospective consacrée à Paul Klee (1879-1940), le Centre Pompidou présente une nouvelle « traversée » de l’œuvre prolifique (près de 10 000 pièces) de l’artiste allemand. Cette fois, la ligne directrice sera « l’ironie romantique »,mackage sac accordeon, grille de lecture de son processus de création donnant à comprendre ses œuvres comme un jeu où il prend ses distances avec certains débats stylistiques de son temps, voire les tourne en dérision. Le parcours réunira 200 peintures, sculptures et dessins issus de collections internationales et privées, dont la moitié n’a jamais été montrée en France.

« Paul Klee, l’ironie à l’œuvre », à Paris, du 6 avril au 1er août.

Monumenta au Grand Palais

2016 signe le grand retour de Monumenta, événement anciennement annuel dont le Franco-Chinois Huang Yong Ping inaugure la version « biennale » avec cette 7e édition. Pour cette carte blanche artistique sous la verrière monumentale du Grand Palais, il succède à Anselm Kiefer, Richard Serra, Christian Boltanski, Anish Kapoor, Daniel Buren et Ilya et Emilia Kabakov qui, depuis 2007, ont, tour à tour, déployé une installation à la mesure de cet espace hors-norme. Celle de Huang Yong Ping s’annonce comme une réflexion sur les transformations de notre monde. On l’imagine forcément théâtrale, violente et symbolique, peuplée de créatures inquiétantes et à l’échelle d’un univers qui s’emballe.

« Monumenta : Huang Yong Ping », à Paris, du 8 mai au 18 juin.

Emmanuelle Jardonnet

Journaliste au Monde

Suivre

Aller sur la page de ce journaliste

Share:

La BBC, la « nounou » et les racistes

CHRONIQUE. L’histoire avait bien commencé. Une interview par la BBC du professeur Robert Kelly en direct de son bureau en Corée du Sud. L’irruption d’une petite fille dodelinant en arrière-plan, suivie par un bébé en trotteur, venant saboter la prestation télévisée dudit expert. Le sketch atteignant son acmé avec l’entrée en scène d’une femme,mackage doudounes légères femmes, coréenne, totalement affolée. La « nounou », ont supposé beaucoup,mackage manteau fourrure homme luxe, vu le degré de panique de l’intéressée, récupérait alors la marmaille avec un final digne des frères Coen. Une semaine et 20 millions de vues plus tard,mackage doudounes légères, certains fâcheux ont trouvé le moyen de transformer la farce en machine à baffes. Racistes !, dénoncent-ils. Vous n’avez pas pensé un instant que cette femme était l’épouse de M. Kelly,mackage selenia nue, repus de vos préjugés et de vos réflexes de maîtres de maison, voire d anciens colons. Ici, ce n’est même pas notre opinion qui est en cause, mais nos arrière-pensées. On serait raciste à l’insu de notre plein gré. Comme croiser un Polonais avec une clé à mollette et s’imaginer qu’il est plombier, alors qu’il est prof de philo. Lire aussi :   Les coulisses de l’interview de l’expert interrompu en direct par ses enfants sur la BBC Ceux qui distribuent les brevets de tolérance ont construit leur argumentaire sur leurs propres stéréotypes. Etre la nounou asiatique de l’expat est certes un cliché, mais être l’épouse asiatique de l’homme blanc pourrait l’être tout autant. Surtout,mackage sac accordeon, c’est oublier que si la vidéo a rencontré autant de succès,mackage manteau femme de luxe, c’est parce qu’on s’identifie. Elle, c’est nous. D’ailleurs, si ça se trouve,mackage manteau de luxe femme, elle est raciste… Magali Cartigny Journaliste au Monde Suivre Aller sur la page de ce journaliste

Share: